Nourriture japonaise typique

Nourriture japonaise typique

La cuisine japonaise est l’une des plus riches en histoire et en culture. On y trouve également une grande variété d’aliments allant du riz, des légumes et de la viande aux sauces les plus sucrées et les plus délicieuses. Des ingrédients dont la combinaison a donné naissance à une longue liste de plats de longue tradition qui fusionnent toutes sortes de textures et de saveurs.

Mais les plats d’antan sont-ils encore les plus populaires aujourd’hui ? Voici une sélection des trésors gastronomiques qui représentent le mieux la cuisine traditionnelle du Japon et qui sont toujours populaires dans le monde entier.

Sushi

Commençons par les sushis ! Autrefois, le mot sushi faisait référence à du poisson conservé dans du vinaigre, mais aujourd’hui, ce plat vedette est associé à différentes manières de présenter le riz, qui est prétraité dans du vinaigre et garni de saumon, d’avocat, de thon, de poulpe, d’anguille, d’algues ou d’œufs.

Cependant, il existe un nombre infini d’options de sushi et il peut parfois être difficile de les différencier. Le secret est dans la préparation. Ainsi, par exemple, le nigiri est la boule de riz classique avec l’ingrédient poisson sur le dessus, le norimaki est un rouleau de riz enveloppé d’algues et farci à l’intérieur, ou le temaki, l’un des plus connus, est une algue en forme de cône qui enveloppe le riz, les légumes et le poisson.

Sashimi

Contrairement aux sushis, le sashimi est composé de fruits de mer, de viandes et d’autres aliments découpés en filets et servis crus, mais sans riz. Ils sont souvent présentés sur un lit de légumes ou avec d’autres types de poissons. Les sashimis les plus populaires sont le thon, le saumon, la daurade, le maquereau, la bonite, les crevettes ou le calmar.

Le plat est servi avec un petit bol de sauce soja et, selon le type de sashimi, du wasabi et du gingembre peuvent être ajoutés en petites quantités.

Ramen

La cuisine japonaise emprunte également des aliments à d’autres pays, comme les ramen, qui sont originaires de Chine et sont devenus populaires au Japon. De quoi s’agit-il ? Il est présenté dans un bol et on y ajoute du bouillon comme base, des nouilles et l’ingrédient principal, qui peut être du porc, du poulet, du bœuf, du poisson ou des légumes.

Selon le type de ramen, il aura une base ou une autre. Les plus connus sont : le shoyu, un bouillon aromatisé à la sauce soja ; le shio, un bouillon léger avec du sel ; le miso caractéristique, une soupe épaisse à base de pâte de soja ; ou le tonkotsu, un bouillon à base d’os de porc.

Tempura

Bien que la tempura semble être une recette contemporaine, ses origines remontent au 16e siècle, introduite au Japon par les Portugais. Il est devenu un plat très populaire et est cuisiné dans de nombreux restaurants.

La tempura est un type de pâte à frire qui utilise une farine spéciale tempura et est cuite sous une huile de riz spéciale pour une meilleure cuisson. Il est généralement pané avec des crevettes, du poisson, des champignons, des légumes, entre autres, et est servi comme plat principal ou avec un accompagnement de riz.

Udon

Les nouilles Udon sont plus épaisses que les autres, tandis que les nouilles soba sont blanches, fines et d’une texture différente, ou les nouilles yakisoba, qui ressemblent davantage à des nouilles et sont frites. Cependant, les nouilles udon sont fabriquées avec de la farine de blé et sont préparées pour des plats chauds ou froids, accompagnées de tempura, de bouillon de curry, de bouillon de légumes et d’autres variétés d’assaisonnements et de sauces.

Curry japonais

Le curry japonais, introduit à l’ère Meiji, est une sauce à la texture plus épaisse et au goût plus doux que le curry indien, typiquement épicée, mais qui reprend les épices de base. La viande utilisée est généralement du porc ou du bœuf et les ingrédients comprennent des pommes de terre, des oignons et des carottes.

Gyoza

Le Gyoza, originaire de Chine, est un plat cuit bouilli ou frit sous la forme d’une boulette. La pâte est fine et remplie de viande et de légumes hachés. La garniture typique est composée de porc, de ciboulette, d’oignons verts, de laitue, de gingembre, d’ail, de sauce soja et d’huile de sésame. Cependant, il existe également d’autres variétés.

Yakitori

Les yakitori sont des brochettes de poulet grillées, cuites sur du charbon de bois et servies avec une boisson alcoolisée comme la bière. Il est fréquent de trouver ce plat sur les stands de nourriture lors des festivals. Les meilleurs, cependant, sont servis dans des restaurants spécialisés.

Thé Matcha

Le thé vert est l’un des thés les plus populaires au Japon. Il s’agit d’un élément central de la cérémonie du thé, qui est préparé selon un rituel respectant les principes fondamentaux du zen. Le thé Matcha, qui est un thé vert en poudre, n’utilise que des feuilles de la meilleure qualité, séchées et pressées en une fine poudre à laquelle on ajoute de l’eau chaude.

Mochi

Le gâteau mochi, fabriqué à partir de riz glutineux mochigome, est l’un des desserts les plus populaires de la culture japonaise, servi principalement lors des fêtes religieuses.

Il est fabriqué lentement en pilant le riz bouilli pour obtenir une pâte épaisse, puis en la roulant en petites formes circulaires. Enfin, il peut être rempli d’un ingrédient tel que des fruits ou de la crème glacée.

Dans notre boutique en ligne, vous trouverez la plupart d’entre eux ou les ingrédients pour les préparer et les accompagner.